Vous m’écoutez ou vous m’entendez?

Vous m’écoutez ou vous m’entendez?

Dans mon dernier billet, je vous suggérais 6 conseils afin de communiquer plus efficacement. Un de ceux-ci était de maximiser votre capacité d’écoute. Certaines expériences récentes m’ont permis de réaliser à quel point l’écoute est déficiente en affaires, mais est également et surtout, un outil incroyable pour optimiser vos performances et vos relations. À cet effet, la semaine dernière, j’étais chez mon chiropraticien et en discutant, il me lance : « Si on désire de l’argent, on a qu’à regarder par terre, y’en a plein! Il suffit d’être attentif aux opportunités! ». Cette phrase m’a vraiment fait réfléchir et m’a permis  de confirmer à quel point effectivement nous ne sommes pas attentifs et à l’écoute des opportunités qui se présentent. Comme je le mentionnais dans mon billet du mois dernier : « Si vous croyez que l’écoute se fait qu’avec vos oreilles, détrompez-vous! ». Car, si vous vous limitez à écouter qu’avec vos oreilles, vous perdrez une quantité incroyable d’informations pertinentes.

 

À cet effet, Roger Mucchielli (2012), psycho-sociologue et psychopédagogue français a conclu lors d’une de ses recherches que généralement, un humain retient :

  • 10% de ce qu’il lit
  • 20% de ce qu’il entend
  • 30% de ce qu’il voit
  • 80% de ce qu’il dit
  • 90% de ce qu’il fait

 

Pourquoi, selon vous, nous retenons davantage de ce que nous faisons que de ce que nous lisons ou entendons? Simplement, parce que nous sollicitons davantage l’ensemble de nos différents sens. Alors, plus vous allez multiplier vos sens en action, plus votre niveau d’écoute en sera bonifié et plus vous allez favoriser votre taux d’absorption et de rétention de l’information. D’ailleurs, lors d’une conversation avec un client, vous devriez prendre la parole à quelle hauteur en pourcentage selon vous? Vous devriez généralement parler que 20 % du temps lors d’une conversation avec vos clients. Cela signifie que vous devriez écouter pendant combien de temps? Si vous avez répondu du tac au tac 80 %, malheureusement, vous vous êtes trompé! Votre taux d’écoute devrait être de 100 %! Rappelez-vous, ne négligez jamais l’importance du non-verbal.

 

Trop souvent, la personne qui parle s’écoute et la personne qui écoute se parle! De grâce, ne tombez pas dans ce piège. C’est pour cette raison qu’il est important de comprendre que l’écoute est autant de l’attention, de la vigilance, de l’intuition que de l’observation. S’il est vrai que nous devrions parler deux fois moins que nous écoutons car nous avons une bouche et deux oreilles, il est d’autant plus vrai que nous avons aussi deux yeux, deux narines, deux bras, deux jambes, etc. La multiplication des sens en action est votre meilleur atout car plus vous allez gagner au niveau de l’écoute, plus vous favoriserez vos échanges, bonifierez vos relations, serez attentif aux besoins de vos clients et serez apte à profiter des opportunités qui se présenteront. Alors, votre qualité d’écoute représente un véritable point névralgique et un outil fondamental à toute réussite personnelle et commerciale.

 

Bonne écoute!

  

Pas de commentaires

Poster un Commentaire