6 conseils afin de communiquer plus efficacement!

6 conseils afin de communiquer plus efficacement!

J’ai lu récemment le magnifique texte de Danièle Henkel paru dans l’édition du 15 février dernier du journal Les Affaires : Plus qu’un art, la communication est une science qui se cultive. À son tour, la journaliste Valérie Lesage s’intéressait au phénomène de la communication en écrivant aussi dans le journal Les Affaires, édition du 8 mars : La communication, source de mobilisation. À leur lecture, je n’ai pu faire autrement qu’admettre que malheureusement, plusieurs négligent encore l’impact d’une communication déficiente en affaire.

 

Pourtant, la communication c’est une affaire de relation! Que l’on soit un professionnel, un travailleur autonome ou un dirigeant d’entreprise, communiquer efficacement est essentiel et fondamental afin d’optimiser nos performances. Sachez que nous communiquons continuellement, même quand nous ne parlons pas!

 

Alors, inspiré par ces deux articles, j’ai pensé vous offrir 6 conseils afin de communiquer plus efficacement en affaire :

 

  1. Cultivez votre image : Comprenez-moi bien, lorsque je parle d’image, je ne parle pas que de votre image physique, bien qu’elle soit aussi importante. Je parle davantage de ce que vous dégagez, de vos comportements, de votre langage, de vos habitudes, de vos attitudes! Bref, souriez et soyez sympathique. L’humain fait davantage confiance aux gens qu’il estime et apprécie.
  2. Restez simple : Souvent, les communications professionnelles n’atteignent pas leur objectif parce que le message est trop compliqué. Restez simple, utilisez un langage avec lequel vous êtes confortable et à la limite usez d’analogie et d’anecdotes pour illustrer vos propos. Bannissez de votre langage les abréviations et le jargon professionnel. Utilisez des mots que vos interlocuteurs ont l’habitude d’utiliser et d’entendre. Plus votre message sera simple, mieux vous serez compris et plus les gens se souviendront de vous.
  3. Intéressez-vous à votre interlocuteur : C’est le grand auteur américain Dale Carnegie qui disait : « Vous vous ferez plus d’amis en deux mois si vous vous intéressez sincèrement aux autres qu’en deux ans si vous vous attendez que les autres s’intéressent à vous! ». Alors, cessez de parler uniquement de vous, encouragez vos prospects et clients à parler d’eux-mêmes, montrez de l’intérêt et de l’admiration sincères envers eux et vous gagnerez leur sympathie.
  4. Maximisez votre capacité d’écoute : Si vous croyez que l’écoute se fait qu’avec vos deux oreilles, détrompez-vous! L’écoute se fait avec tous vos sens. Ne négligez jamais l’importance du non-verbal car selon des études scientifiques, 93 % de votre message serait véhiculé par le non-verbal : 55 % d’impression visuelle, c’est-à-dire votre Body language et 38 % par le ton de votre voix. Alors, multipliez vos sens en mode écoute.
  5. Planifiez et répétez : La planification et la préparation de ce que l’on veut dire sont fortement recommandées, particulièrement, avant une prestation publique ou une rencontre client. Mieux, une bonne répétition augmentera votre degré de confiance et vous procurera une attitude plus naturelle. Mais de grâce, n’apprenez rien par cœur, on le sent et on l’entend.
  6. Pratiquez, pratiquez et pratiquez! : Soyez toujours en mode apprentissage et travaillez afin de vous améliorer et d’affiner vos communications. Inspirez-vous des grands communicateurs et adaptez vos observations à votre personnalité.

 

Bonne communication!
  

4 Commentaires
  • anny gauthier
    Répondre

    Merci pour ces conseils si pertinents et efficaces.
    Parfois on perd l’essentiel d’une bonne relation (clients, collègues, conjoint, famille, amis),c’est l’écoute.
    Bonne journée!

    17 mars 2014 à 10 h 28 min
  • Excellent article Vincent! C’est exactement ce que j’essaie de propager comme bonne nouvelle moi aussi 😉 Je vais, de ce pas, partager ton article à mon réseau.

    C’est drôle (ou plutôt c’est malheureux), mais j’ai dans mon entourage quelqu’un qui fait tout le contraire de ce qui est dit dans ton article: il utilise constamment un jargon professionnel et parle sans cesse de lui… Malheureusement, il n’en a pas conscience parce qu’il n’est pas à l’écoute des autres. Le langage non verbal en dit beaucoup sur ce que les gens pensent de nous, mais encore faut-il y être réceptif! Enfin, j’ai espoir qu’un jour il s’améliore puisque j’ai déjà vu cette amélioration se produire chez une autre personne. Parfois, avant de travailler sur la communication, il peut être nécessaire de travailler sur la confiance en soi. À mon avis, quelqu’un qui agit de cette façon manque grandement de confiance en lui et se protège en mettant à l’avant-plan son savoir et ses réalisations.

    21 mars 2014 à 11 h 24 min

Poster un Commentaire